samedi 4 mai 2013

Gatineau-Ottawa : courbe immotivée ?


Fig. 1. Détail d'une carte du Rapport Holt (1915). Rivière des Outaouais, entre Hull (aujourd'hui Gatineau), au nord, et Ottawa, au sud. Le secteur des Chaudières, objet ici de tant de développements depuis  quelques mois, est à droite. (À ce sujet, voir notamment le billet du 1er janv. 2013.)
...



Hoquet ?

La frontière Québec-Ontario passe entre Gatineau (Hull) et Ottawa au milieu de la rivière des Outaouais.

Banal, je ne vous apprends rien.

Immédiatement en amont du barrage de la Chaudière, le tracé de la frontière effectue une curieuse courbe vers le sud, comme si le géographe avait eu le hoquet en la dessinant. Ce curieux détour - pour entourer ou éviter quoi ? - semble aussi immotivé qu’incongru (fig. 2).


Fig. 2. – Carte de la Commission du District fédéral (1957) : détail couvrant le même secteur que celui de la fig. 1. Le R indique la position de l'île Russell, déjà disparue à cette époque. La frontière Québec-Ontario persiste à dessiner une boucle comme pour éviter de couper l'île.
...


Remontons dans le temps

Autrefois, existait au nord de cette boucle une île, l’île Russell. Depuis au moins les années 1950 (revoir la fig. 2), il n'y a plus que de l'eau à l'endroit où se trouvait cette île. (J'ignore encore la date et les raisons de cette disparition ; à ce sujet, voir le billet «Disparitions durables».)


Fig. 3. – Version retouchée de la carte de la fig. 1 ; j'ai surligné en rouge le tracé de la frontière Québec-Ontario ainsi que les contours de l'île Russell (R).
...


L'île Russell appartenait tout entière au Québec (fig. 3). La frontière interprovinciale passait donc au sud de ce morceau de terre et sa disparition n’a rien changé à l’affaire. Les îles s'en vont, les frontières demeurent (fig. 2, encore).

La frontière Québec-Ontario n'a pas été déplacée par la nouvelle configuration et il est amusant de voir qu'elle fait toujours un détour vers le sud comme pour contourner... Pour contourner quoi ?

— Ben, l’île qui n’est plus là !

Google Map semble avoir été complètement dérouté par cette courbe immotivée. Sur ces cartes, la frontière a été régularisée. Elle se poursuit, droite, dessinée à la règle, effaçant la courbe, et coupant à travers l'île Russell (en supposant qu'elle soit encore là). Voir la fig. 4.


Fig. 4. – © Google, saisie d'écran ; les couleurs ont été avivées pour une meilleure lisibilité. En rouge, j'ai corrigé à la main de façon maladroite et approximative le tracé de la frontière Québec-Ontario.
...

La Ville de Gatineau et le gouvernement du Québec lui-même utilisent Google Map dans de nombreux sites : carte géologique interactive du Québec, sites géologiques exceptionnels, Commission de toponymie du Québec..., bref,nous entérinons ainsi une carte qui nous prive de la possession de quelques dizaines de mètres carrés (en surface) et cube (en profondeur) d’eau et de territoire.

La Ville d'Ottawa se montre cependant très fair-play, refusant d'utiliser un tracé qui agrandit son territoire (fig. 5).


Fig. 5. – La Ville d'Ottawa, elle, utilise le bon tracé. Admirons le fair-play. Le R blanc : île Russell. Note. – Pour des raisons de droits de reproduction, je ne peux maintenir en ligne l'image qui apparaissait ici. Jusqu'à ce que j'en trouve une autre, faudra me croire sur parole.
...


Fig. 6. – Détail de la carte d'Austin (1882). L'île Russell à gauche apparaît dédoublée.
...



Gageure

En préparant les cartes affichées ici j'ai constaté que l'île Young et d'autres îlots voisins en amont de l'ex-île Russell étaient aussi passées subrepticement du côté ontarien de la frontière (fig.4)...

Google est devenu une référence pour beaucoup de gens, même les gouvernements et les municipalités, on l'a vu, trouvent plus commode d'utiliser ses cartes, ce qui leur confère presque un statut officiel.

Le problème est que l'information n'y est peut-être pas toujours aussi fiable qu'on aimerait le croire.

Gageons qu'on trouvera d'autres erreurs du même acabit tout le long de la rivière des Outaouais...


Fig. 7. – La carte topographique «officielle» de Ressources naturelles Canada . Le R, comme toujours, indique la position de l'île Russell.
...


Références

  • Anonyme, La Capitale nationale : plan d'Ottawa et des environs et du parc de la Gatineau / The National Capital: Map of Ottawa and Environs and Gatineau Park, 4e éd. / Fourth ed., Service de l'information, Commission du District fédéral / Information Division, Federal District Commission, 1957.
  • A.W. Austin, C.E., P.L. Surveyor, Plan of the Lower Village of Hull, shewing its position relative to the city of Ottawa, the property of the heirs of the late Ruggles Wright Esquire, Toronto, Chewett & Co. Lith., 1882. Bibliothèque et Archives Canada, no MIKAN 4126312. http://data2.archives.ca/nmc/n0020966.pdf
  • Edward H. Bennett (consult.), Report of the Federal Plan Comission a General Plan for the Cities of Ottawa and the Hull, 1915
  • Ottawa, Ontario - Quebec / Ottawa, Ontario - Québec, Centre d'information topographique; Cartes topographiques de Ressources naturelles Canada 31G/5, (éd. 11) 1998; 1 feuille


Post-scriptum

Les trois points (...) qui apparaissent sous les images et leurs légendes dans beaucoup de mes récents billets : c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour éviter que le texte qui suit une image s'obstine à rester coller à celle-ci. Ils n'ont aucune autre fonction.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire