samedi 19 février 2011

Chutes Chelsea : suite antérieure

«Suite antérieure» puisque ce post nous plonge dans un passé plus lointain que les premiers consacrés dans ce blogue aux chutes Chelsea, sur la Gatineau (Québec).

Chutes Chelsea (1856), nommées ici, comme sur un certain nombre de documents d'époque, «High Falls». À ne pas confondre avec les High Falls, hautes de 58 m, sur la Lièvre, site, comme ses homonymes de Chelsea, d'un barrage érigé dans les années 1920.

Chutes Chelsea sur la Gatineau (juillet 1856). Titre original : High Falls, Gatineau River
William Augustus Austin (1829-1896)
Aquarelle avec raclage sur crayon sur papier vélin
Crédit : Bibliothèque et Archives Canada, no d'acc 1983-46-1

À comparer avec cette photo datée de 1883 que je remets en ligne ici :

Chutes Chelsea (Québec), vue depuis l'île du même nom (juillet 1883)
Crédit : William James Topley/Bibliothèque et Archives Canada/PA-009377

La présence des pitounes sur les deux œuvres suffit à elle seule à nous convaincre qu'il s'agit de scènes anciennes.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire