samedi 25 octobre 2014

Le chenal Bronson au régime sec


Fig. 1. Fond asséché du chenal Bronson, à l'est du pont de la Chaudière, à Ottawa : restes du glissoir qui l'occupait autrefois ? Photo Louise Nathalie Boucher, 1er sept. 2014. Mme Boucher est  professeure à l'Université d'Ottawa ; elle est l'auteure de Interculturalité et esprit du lieu : les paysages artialisés des chutes des Chaudières (Univ. d'Ottawa, 2012).


Résumé

Travaux au chenal de l'ancien glissoir Bronson qui date du XIXe, à Ottawa, dans le secteur des Chaudières.
31G/05
45.418773, -75.716419
Autres billets reliés au sujet
8 juin 2013, «Chutes des Chaudières : voir la suite»
17 mars 2013, «Trou du Diable numéro bis et chenal perdu»
7 mars 2013, «Cave ou caverne ?»


On mène au moins depuis la fin août des travaux dans le chenal de l'ancien glissoir Bronson, entre l'île Victoria et la rive droite de la rivière des Outaouais, à Ottawa.

Le chenal à l'origine, est naturel, de même que la dénivellation, aujourd'hui occupée par l'écluse fixe (ça existe ?) qui le ferme en aval. Le lit et les rives du chenal ont été tant «améliorés» qu'il est difficile de se faire aujourd'hui une idée de la topographie originelle. Les strates du calcaire ordovicien (488-444 millions d'années) qui forment le socle rocheux ont aidé les ouvriers par leur disposition horizontale à obtenir un fond plat et régulier. Je vous renvoie à cet égard à mes billets de mars et du juin 2013 (liens plus haut).

L'assèchement du chenal permet de voir les différentes étapes de son évolution, le rehaussement des murs, le creusement d'un chenal dans le chenal...

Je vous reviendrai avec quelques détails historiques sur le chenal.


Fig. 2. Secteur des Chaudières (les chutes, à sec, ou presque, sont visibles à gauche, sous le barrage en hémicycle), entre Gatineau (nord) et Ottawa (sud). Les X indiquent les deux sections du chenal Bronson, de part et d'autre du pont de la Chaudière. Le X' marque l'écluse qui ferme le chenal (photos 9-12). Photo : © Bing.


Sauf indication contraire, les photos qui suivent sont de Henri Lessard et datent du 25 oct. 2014.


Fig. 3. Le chenal Bronson, tronçon à l'ouest du pont de la Chaudière. Il s'agit d'un chenal double, un muret, à droite, le sépare du chenal qui alimente une station électrique en aval.


Fig. 4. Strates de calcaire ordovicien, bord sud du chenal.


Fig. 5. Section du chenal à l'ouest du pont de la Chaudière. Les strates de calcaire horizontales ont fourni un plancher uniforme au lit du chenal. Le mur nord a été rehaussé à une certaine époque.


Fig. 6. Section du chenal Bronson à l'est du pont de la Chaudière. Un «trottoir» en bois recouvre une tranchée creusée dans le lit du chenal : les restes de l'ancien glissoir (fig. 13) ?


Fig. 7. Le «trottoir».


Fig. 8. Le «trottoir», encore, et le mur nord, avec son rehaussement bien visible.


Fig. 9. L'extrémité aval du chenal. D'après les strates visibles à droite (au sud), il est évident que le relief original a été retravaillé. On voit à gauche le «chenal dans le chenal», sans le trottoir qui le recouvre ailleurs. Des branches d'arbres sont demeurées coincées (en haut, au centre) dans l'ouverture où s'écoule normalement le surplus d'eau. Au loin, à droite, la Bibliothèque du Parlement (voir fig. 13.)


Fig. 10. Même vue que la fig. 9, avec le Parlement à l'arrière plan. (Voir fig. 13.)


Fig. 11. L'écluse qui ferme le chenal, vue de l'autre sens (visée vers l'ouest, vers l'amont) : la forme noire verticale au centre de la photo est le plan sur lequel le surplus d'eau s'écoule. Photo mai 2013.


Fig. 12. L'écluse, mais avec de l'eau. Photo juin 2013.


Fig. 13. Glissoir «des chutes Chaudières» (sic), vers 1880-1900. En fait, le glissoir du chenal Bronson. Sous le pont de bois, la pente fait un brusque dénivelé. Le bâtiment avec la double rangée de fenêtres, à droite, est occupé de nos jours par le Mill St. Brew Pub (photo 11 ; billet du 8 juin 2013, lien au début du billet). On voit la Bibliothèque du Parlement et le Parlement lui-même (l'ancien, avant l'incendie de 1916) au loin. Comparer avec les fig. 9 et 10.
Famille Bronson, Bibliothèque et Archives Canada, PA-147886
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/cd/Timber_slide_Chaudiere_Falls.jpg

2 commentaires:

  1. Bonjour Henri,

    Je suis retourné quelques fois tenter de prendre un panorama des chutes chaudières au barrage en hémicycle mais la fermeture du chenal Bronson fait en sorte que le niveau d'eau reste élevé. Intéressant ton article sur le chenal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci.
      Toi et moi, nous n'avons aucun contrôle sur les précipitations ou sur la gestion des barrages et des canaux. On fait ce qu'on peut avec le niveau de l'eau qu'on a !
      Paraît cependant qu'on va très bientôt «remettre à l'eau» le canal Bronson. C'est peut-être même déjà fait.

      Supprimer