vendredi 30 avril 2021

Hors sujet : selfies archivistiques


1. - Photo Adrien Hubert, 1973. Titre : « Festival des raftsman [sic] de Hull, 1973 : Un jeune sportif allume le flambeau des Jeux du Québec en Outaouais. »
Lien BAnQ.


J'y étais. 

Je suis le jeunot en retrait à l'arrière parmi les badauds, à gauche. Cheveux longs, lunettes (vaguement visibles) et bras croisés, je me suis reconnu tout de suite. J'étais dans l'ombre des sommités qui subissaient le feu des projecteurs sur l'estrade. 

Ne pas me confondre avec l'autre personnage aux bras croisés, à droite, celui en chemise à carreaux et ceinture fléchée et qui porte aussi des lunettes. Il personnifie Jos Montferrand

Je n'avais pas et je n'ai toujours pas la carrure d'un raftsman...

À l'arrière-plan, le manège militaire, boul. Saint-Joseph.





On trouve de tout à Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

On peut même se retrouver en cherchant tout autre chose.

Témoin le feu de la Saint-Jean* de l'an 1973. Le bûcher avait été allumé sur la pelouse du manège militaire, angle des boulevards St-Joseph et Alexandre-Taché, à Hull (Gatineau), dans le cadre du Festival des Raftsmen. On voit d'ailleurs les tours du manège (photo no 1).

J'y étais. J'en conserve un très vague souvenir. J'ai complètement oublié la cérémonie protocolaire qui a précédé la « mise à feu » du bûcher, solennité durant laquelle « un jeune sportif [a] allum[é] le flambeau des Jeux du Québec en Outaouais ». Pourtant, j'étais présent : on m'aperçoit dans la foule, derrière l'estrade (photo no 1). Faut dire que moi, les cérémonies protocolaires...

Je cherche moins à passer inaperçu sur la photo no 2. C'est moi, le jeunot aux lunettes plus grandes que le visage et à la chemise vaguement paisley, à droite, les bras toujours croisés (je boudais ?).

*Note. - Je n'ai pas trouvé la date exacte des clichés, BAnQ ne donnant que l'année, 1973. Les Jeux du Québec s'étant tenu en Outaouais en 1972, je suppose que la cérémonie dont nous avons ces images est celle de la transmission de la flamme à Rouyn-Noranda, ville hôte des Jeux de 1973. Rien n'empêche que la cérémonie se soit tenue durant la Saint-Jean, rien ne l'oblige non plus.

Souvenirs... La seule autre personne que j'ai pu identifier sur cette série de photos (il y en a d'autres, suivez les liens) est Jean-Marie Séguin, maire de Hull (photo no 3). 



2. - Photo Adrien Hubert, 1973. Tiens, je suis à droite maintenant, les bras toujours croisés.






3. - Photo Adrien Hubert, 1973. La seule personne que je peux identifier sur l'estrade est Jean-Marie Séguin, maire de Hull en 1972 et plus tard président de la Communauté régionale de l'Outaouais (CRO), puis de la Société d'aménagement de l'Outaouais (SAO). Jos Montferrand lui fait enfiler une veste à carreaux. Connaissant les accointances politiques de M. Séguin, je pourrais dire qu'il passe une canadienne... 


Ajout (6 mai 2021). - Détail de la photo no 2 : étant donné la résolution du document, je ne peux faire mieux. Ça ne pourra pas me servir de photo d'identité. 

3 commentaires:

  1. Sur la photo numéro 3, on aperçoit Fernand Nadon, deuxième personne à partir de la gauche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je n'arrivais pas à identifier ce monsieur dont la tête me disait quelque chose.
      Fernand Nadon 1929-2015
      « Conseiller municipal du quartier Wright (à Hull) de 1972 à 1991, il a été un des co-fondateurs de la Bibliothèque municipale de Hull. Il a été intronisé, en 2004, au Temple de la renommée de la ville de Gatineau (secteur Hull) dans la catégorie Bâtisseur. »
      Tiré de : https://www.cfo.coop/avis-de-deces/fernand-nadon-123871/

      Supprimer
    2. Seconde réponse :
      Mais alors, Fernand Nadon est aussi visible sur la photo no 1 ?

      Supprimer