vendredi 16 septembre 2016

Cratère des monts Otish



Carte, Jean-François Cliche, Cyberpresse.


Suite(s) dans l'affaire du gigantesque cratère qui se serait formé au Québec il y a 2,1 milliards d'années (voir billet du 10 mai 2015). Il y a des convaincus et des sceptiques.

«L'an dernier [2015] le géologue Serge Genest (connu notamment pour ses découvertes de gisements d’uranium au Québec), sa collègue de la firme Omégalpha Francine Robert et le chercheur en géologie de l’UQAM Normand Goulet avaient présenté des indices permettant, à leur yeux, de croire que le Québec pourrait abriter les vestiges d’un cratère qui était à l’origine absolument monstrueux, s’étendant des monts Otish jusqu’au fleuve.

L’impact, s’il est bien survenu, aurait eu lieu il y a 2,1 milliards d’années et aurait été effacé en grande partie par la «naissance» des Laurentides (qui datent de «seulement» 1 milliard d’années). [Les Laurentides en question sont la province de Grenville, comme il est indiqué sur la carte ; notez que le fleuve n'existait pas à l'époque.] Seul subsisterait un quart de cercle de la frange originelle, entre Chibougamau et les monts Otish, incluant les lacs Mistassini et Albanel — dont la forme en arcs-de-cercle concentriques évoque bel et bien le pourtour d’un cratère, même si cela ne prouve rien.» Source : Jean-François Cliche, Sciences dessus dessous, Cyberpresse, 12 sept. 2016. Voir aussi son billet du 14 septembre 2016.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire