mardi 15 mars 2016

L'Éléphant et le pot-de-fleurs


«L'Éléphant», parc provincial Hopewell Rocks, Nouveau-Brunswick, le 29 octobre 2013 et le 14 mars 2016. Photo tirée d'un article de la Presse canadienne repris dans l'Ottawa Citizen du 14 mars 2016.


L'Éléphant, l'iconique pot-de-fleurs du parc provincial Hopewell Rocks, au Nouveau-Brunswick, s'est effondré.

Les coupables sont connus. Il s'agit d'un duo de vandales qui travaillent en alternance, j'ai nommé Gel et Dégel.

Nous avons aussi perdu au moins un pot-de-fleurs en Outaouais. Dans notre cas, le coupable serait plutôt la bêtise humaine. Comme le méfait remonte à environ 150 ans, les responsables sont demeurés anonymes. Voir illustration plus bas (et les billets du 5 déc. 2012 et du 6 juin 2014).

Le parc provincial Hopewell Rocks est un parc provincial du Nouveau-Brunswick, situé dans la réserve de biosphère de Fundy. Il fait partie du bassin des Maritimes, un bassin sédimentaire qui s'est formé au Carbonifère et qui a accueilli les sédiments détriqiques résultant de l'érosion des Appalaches. Les roches sont composées de conglomérat entrecoupé de fines couches de grès (adapté de Wikiki).


Notre pot-de-fleurs de l'Outaouais, en 1821, couronné de végétation, en l'aval des chutes des Chaudières, devant l'endroit où passe l'actuel ponts des Chaudières. Chaudière Falls, Philemon Wright's on the Ottawa, John Elliott Woolford, 1821, 14,9 x 23,8 cm, aquarelle ; Musée des Beaux-Arts du Canada, no 23440.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire