jeudi 9 mai 2013

Muscle blogueur


Bloc erratique, Ottawa (aout 2012).
Certains accrochent leurs patins, moi, je dépose (temporairement) mon chapeau.


Quand le muscle blogueur prend un surcroît d'espace sous les voûtes de votre boîte crânienne au détriment du muscle flâneur ou rêvasseur, il est peut-être temps de lui imposer une cure d'inactivité pour qu'il reprenne des proportions proportionnées.

Nous nous reverrons donc dans un mois, en pleine forme et plein d'enthousiasme.

Je reste disponible pour les commentaires et les questions. J'y répondrai cependant avec une nonchalance qui contrastera avec mon empressement habituel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire